Installation des capteurs Cytobuoy CytoSense (cytométrie), Satlantic Seafet (pH) et SubCtech Ocean Pack (pCO2)

Mercredi 23 mars 2016, dans le cadre du projet A*MIDEX-CHROME, Melilotus Thyssen (responsable du projet), Gérald Grégori et Pierre Marrec du MIO, en collaboration avec Anis Ben Ismail de l’INSTM (sous la direction de Chérif Sammari), et le soutien de Jihed Briki (Société TTS) et Tobias Boehme (4H JENA) ont couplé pour la première fois en Méditerranée Nord-occidentale un cytomètre CytoSense à une FerryBox (appartenant à l’INSTM et installée depuis le 09 février 2016), complétée par des capteurs de pCO2 et de pH.

Tout ce matériel scientifique a pu être installé sur le C/F Carthage grâce au soutien de la Compagnie  Tunisienne de Navigation, de son Commandant et de son équipage.

Après plus de 8 heures de travail pour parfaire l’installation, le dispositif fonctionne et a démarré avec succès après le départ du navire le jeudi 24 à midi. Une partie de l’équipe est restée à bord pour s’assurer du bon fonctionnement du dispositif tout au long de la route du navire du 24 mars 2016, entre Marseille et Tunis.
Ce dispositif permet de collecter des données sur la distribution fonctionnelle et structurelle du  phytoplancton et les variables physico-chimiques associées, avec une résolution meso-échelle et hebdomadaire, le long d’un axe Nord-Sud de la Méditerranée, en passant à l’est et à l’ouest des îles Corse – Sardaigne.

L’objectif de cette stratégie novatrice en mer Méditerranée est de mieux comprendre la dynamique du premier maillon du réseau trophique (le phytoplancton) en relation avec les données hydrologiques associées, en prenant en considération la mesure du pH et de la pCO2, deux variables clés dans le contexte du changement global et de l’acidification de l’Océan.

Ci-dessous les photos du déroulement de l’installation des instruments de mesures automatisées à haute résolution à bord du C/F Carthage le 23 mars 2016:

© A*MIDEX CHROME (Photo: G. Grégori, 2016)

FrenchEnglish