Acquisition d’un nouveau Cytosence

 

Le cytomètre en flux de la compagnie Cytobuoy a été spécialement conçu pour faire des analyses du phytoplancton en mode automatisé et contrôlable à distance via le port Ethernet.

Le cytomètre analyse les particules les unes après les autres grâce à la focalisation cyto_mod1hydrodynamique de l’échantillon d’eau de Mer et l’interception de chaque particule avec un faisceau laser (488 nm).

Cet échantillon d’eau de Mer sera prélevé dans un sous
échantillonneur qu’il est nécessaire de remplir le plus rapidement possible afin de limiter la distance parcourue (environs 400 mL).

Un système de filtration additionnel permettant d’augmenter la durée des analyses a été adapté, ainsi qu’un filtre charbon pour assurer un liquide de gaine le plus propre possible (participe ainsi à la réduction du bruit de fond).

De plus une seringue remplie d’un échantillon de billes permettra une analyse régulière afin de contrôler la stabilité des photomultiplicateurs. Ce système est une première et rendra les analyses robustes et automatisés.

L’instrument est arrivé dans le laboratoire du MIO et va passer par les mains des experts pour des formations et des tests de stabilité tant informatiques que fluidiques et optiques.

 

 

FrenchEnglish